[Interview] Del Berlioux auteur du guide TAO Provence-alpes-Côte d’Azur

Delphine Berlioux, l’auteur du Guide Tao Provence-Alpes-Côte d’Azur nous en dit un peu plus sur sa région, et sur les coulisses de la rédaction d’un guide de voyage !

Delphine, pourquoi as-tu eu envie de réaliser un guide sur le tourisme durable en Provence-Alpes-Côte d’Azur ?

Cela me trottait dans la tête depuis un moment. Je suis tombée très tôt dans la marmite car je suis originaire de la région Provence-Alpes Côte d’Azur. J’ai eu la chance de grandir et m’épanouir dans les territoires d’exceptions la région. Oui, territoire au pluriel, car la région est riche de sa diversité. J’ai eu la chance d’en découvrir les différentes facettes, ses richesses naturelles, culturelles, paysagères, humaines. J’avais envie de partager cela et de faire changer le regard sur cette région, en participant à la valorisation du tourisme durable.

Comment t’y es-tu prise pour dénicher les bonnes adresses présentes dans ce guide de voyage ?

C’est ma région ! Donc à titre personnel, je connais déjà quelques bonnes adresses que j’ai eu l’occasion de tester, découvrir, adorer… Mais ce n’était pas suffisant, donc mes amis, ma famille et mes collègues aussi ont été de très bons conseils sur leurs propres coups de cœur. Pour le reste, j’ai mené un travail d’investigation, par les réseaux, sur place, par le bouche à oreille, en discutant dans les bonnes personnes, etc.

Quelles ont été les réactions des gens que tu rencontrais sur le terrain, lorsque tu leurs expliquais que tu travaillais pour une guide PACA Insolite et durable ?

Les personnes étaient intrigués et trouvaient l’idée vraiment intéressante, car justement le Guide Tao Provence-Alpes côte d’Azur permet de montrer leur région sous un angle authentique et éco-touristique. Un tourisme plus intégré au territoire et soucieux de son impact et des messages qu’il transmet. L’accueil a donc toujours été chaleureux, j’en profite pour remercier toutes ces personnes rencontrées lors de la rédaction du guide.

As-tu une ou deux anecdotes autour de la rédaction de ce guide ?

Lors de ma rencontre avec Boud’mer, à Marseille : un matin, j’ai testé la balade en barquette traditionnelle marseillaise dans le vallon des Auffes… Temps magnifique et le vallon des Auffes est vraiment merveilleux… Petit contretemps, nous sommes tombé en panne pile poil entre le vallon des Auffes et le port de Marseille !! Les matelots de Boud’mer étaient vraiment gênés, alors que moi je trouvais l’expérience unique, même si je me voyais mal revenir à la nage (c’était au mois de janvier !). Tout de même ce n’est pas tout les jours qu’on nous fait le coup de la panne en pleine mer ! J’apprécie beaucoup ces moments car ils nous montrent qu’il est bon de laisser une place à l’imprévu. L’histoire s’est bien fini, nous nous sommes faits remorqués jusqu’au port par un autre bateau qui, lorsqu’il a vu que nous étions en panne, est venu jusqu’à nous pour nous aider. Merci à Boud’mer pour cette aventure marseillaise qui me fait encore sourire… Et pas de crainte, ceux qui veulent faire une balade au Vallon des Auffes, la barquette a été réparée depuis !

Peux-tu nous mettre l’eau à la bouche avec 2/3 adresses qui ont été de gros coups de cœur ?

Il y en a beaucoup, mais lorsque je veux changer d’air je vais souvent en Camargue (hors été !) et j’apprécie beaucoup le travail du Chef Merlin… En faisant un jeu de mot facile : c’est un vrai enchantement ! Mais une balade aux Marais du Vigueirat vaut aussi le détour ! Par ailleurs, le Queyras est aussi un lieu de ressourcement et dormir à la fruitière, c’est un incontournable. En revenant d’une belle randonnée queyrassine, vous aurez le plaisir de manger les bons petits plats de Colette !
Difficile de n’en donner que 3, ce sont simplement les premiers qui me viennent en tête.

 

Lire en ligne

 

  1 comment for “[Interview] Del Berlioux auteur du guide TAO Provence-alpes-Côte d’Azur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *